mardi 6 décembre 2016

Pour perdre les jeunes habitudes

Salut les anciennes,

Non, ce n'est pas une moquerie, c'est seulement pour changer un instant, pour une fois, pour coller un peu au sujet du défi débuté la semaine dernière et pour lequel j'ai encore quelques photos sous le coude, même si mon coude ne repose pas sur mon disque dur.

Et puis en plus je ne sais même pas si les participantes aux défis sont plutôt des anciennes ou non…… sauf si on se base sur leur ancienneté en tant que participante et non sur leur ancienneté tout court (celle que je ne connais pas).

Pour en revenir au défi 49 justement, qui n'aura d'ancien que la façon dont vous aller le scrapper. Ben oui, il ne peut pas être ancien tout court, lui, il n'a que quelques jours d'existence. En tout cas, je pense qu'il est important pour une fois de répéter entièrement ce que j'attends de vous pour ce défi. Et ce n'est pas parce que je n'ai pas confiance en votre mémoire… si vous l'avez déjà vu la semaine dernière, j'imagine que vous l'avez encore en tête. Si vous ne l'avez pas vu la semaine dernière, voici de quoi occuper votre mémoire et vos méninges pour les prochains jours :

"Scrapper une carte, page ou autre avec 3 couleurs (Pas plus, pas moins et le blanc n'est pas compté comme une couleur).
Contrainte supplémentaire : pas d'embellissement acheté tout prêt, ni découpe faite à la machine (qu'elle soit électrique ou mécanique).

Vous pouvez découper des choses au cutter ou ciseaux en suivant des contours de dessins noirs par exemple.
Ou, des choses déchirées peuvent aussi avoir leur effet.

Le but ? C'est de ne pas voir les découpes "toutes prêtes et à la mode"

Je me disais aussi qu'il y a quelques années, il fallait certainement se débrouiller sans ces découpes. C'est donc aussi un clin d'œil aux origines du scrap qui était sensé être réalisé à partir de récupération et de petit bout de choses et d'autres.
"

Et maintenant les photos qui étaient sous mon coude :


 Par Adrina,


 Par Créacam,

Par Scrapbonheur (qui a un peu triché avec quelques lettres noires),

S'il avait était question d'une balle, elle serait maintenant dans votre camp. Mais, je n'aime pas les jeux de balle, ça ne fini jamais très bien.

A bientôt

Franck

3 commentaires: