mardi 18 juillet 2017

Défi du mardi 65 - La suite

Bonjour à toutes,

Jusqu'à hier, j'avais les cheveux plutôt longs, en penchant un peu la tête en arrière je pouvais les sentir me chatouiller le bas du dos.
Et puis un peu comme sur un coup de tête, je leur ai mis un coup de ciseaux puis 2, puis plus.
Il faut dire qu'en plus de la chaleur, je n'avais plus de chouchou pour façonner un pseudo chignon, bien fixé sur le haut de l'arrière de mon crâne, éloignant de ma nuque cette quasi couverture naturelle bien pratique en hiver mais proche de l'insupportable ces derniers jours.
Après ces quelques coups de ciseaux, malgré le métier de coiffeur qu'exerçait mon père, son père et le père de son père, il faut bien le dire, le résultat n'était pas du meilleur effet.
En bref : c'est un parfait loupé, un magnifique raté, un échec cuisant, un fiasco monumental.
En gros : rien ne manque rien sauf une réussite.

Et pourtant, une fois les ciseaux lâchés et le miroir croisé, j'ai décidé que je ne demanderais pas l'aide d'une tierce personne pour rattraper le coup.

En fait, pour résumer la situation immédiate qui suivit le constat visuel reflété par le miroir cité plus haut, je dirais : J'en ai rien à foutre, j'assume.

Toute cette histoire est totalement vrai et, pourtant malgré l'évidente similitude avec le sujet du défi du mardi 65, je n'ai rien calculé…… Il aurait d'ailleurs fallut que je sois un peu perturbé pour couper, il faut le dire n'importe comment, environ 40 cm de ma chevelure tout ça pour avoir quelque chose à raconter aujourd'hui.
Mais finalement ça m'arrange bien.

Pour revenir à la similitude avec le défi du mardi 65, il repose sur le fait que j'assume ce que j'ai fait.

Si vous avez raté le lancement de mardi dernier, je rappelle les choses suivantes :
Titre du défi du mardi 65 : Rien à foutre ! j'assume !
Ce qu'il faut faire :
Ressortir une vieille création (si vous n'en êtes tout à fait fière c'est encore mieux, et dans ce cas dire pourquoi ce manque de fierté) et
– Pour celle qui ont le temps ou simplement l'envie : lifter la création en question, la remettre à jour en quelque sorte (up date comme diraient la jeunesse connectée).
– Pour les autres (pas le temps et/ou pas envie, pas l'idée pour lifter) : faire ce que vous voulez, et ce sera très bien.
(Merci à notre DT Corinne de m'avoir aiguillé vers l'idée de ce défi)


Pour compléter les images de la semaine dernière, voici ce que vous n'avez pas vu en provenance de la DT :

  L'ancienneté de Blogorel,
J'ai ressorti une vieille page... Ma page de départ est à mon gout trop chargée en papiers, qui sont eux mêmes bien chargés en motifs... Et puis, mon truc en ce moment, c'est le fond blanc patouillé... 

 Par blogorel,

L'ancienneté de Corinne,

 Par Corinne,

 L'ancienneté de Tellit,
La première carte sur mon blog en 2013

Par Tellit,


Vous l'aurez compris, il ne vous sera pas demandé de changer de coiffure pour ce défi (bien que rien ne vous en empêche non plus).

J'attends donc vos participations assumées avec impatience.

N'oubliez pas que pour participer, il faut envoyé la photo de l'ancienneté et de la nouveauté.
Je rappelle les modalité (quitte à donner dans la répétition) :
ATTENTION : il faut, vous l'aurez compris, m'envoyer l'ancienneté ET la nouveauté.
Pour ce faire, vous serez obligée de me faire 2 envois car le formulaire de contact ne permet pas d'envoyer 2 pièces jointes.

N'oubliez pas de renommer vos photos avec pseudo et N° du défi. Pensez également à me signaler quelle est l'ancienneté et quelle est la nouveauté.
(utiliser le formulaire de contact de la boutique)

Merci d'avance.

Puisque vous êtes ici, pensez à laisser un petit commentaire, ça fait toujours plaisir (et même pas seulement à moi).

A bientôt

Franck

2 commentaires:

  1. Belles illustrations du sujet (texte et réas!!)!!

    RépondreSupprimer
  2. Il faut que j'aille fouiner dans mes archives, lol! Bises Nadine

    RépondreSupprimer