jeudi 20 avril 2017

Ce petit truc qui vous trotte dans la tête !

Bonjour à toutes,

Rêver la nuit, rêver le jour, rêver à tout et puis à rien, attendre un peu plus chaque jour qu'un ange apaise les plus calmes. Et puis laisser couler l'envie qu'une fois encore on y revienne, à cet instant presque magique, au son d'une musique romantique.

Ouvrir les yeux même la nuit, savoir qu'il n'y a rien à voir. Mépriser les plus paresseux dépourvus des moments précieux laissant à l'imagination la place que voudrait la raison. Mais laissez dont souffler ce vent qui nous semble tellement vivant. Se laisser porter, seul ou en public, au son d'une musique romantique.

Le temps a fini par gagner, et le sommeil a emporter ce qu'il me restait de journée. Maintenant les images s'enchaînent, comme si elles avaient attendu que la vie s'estompe, qu'elle laisse place à l'inconnu. Accéléré (par manque de temps ?), leur enchainement n'a pas de but, ou peut-être celui caché de n'être pas mémorisé. Dans la tourmente parfois, dans l'empressement souvent, dans la confusion la plus part du temps, toujours sans raison valable, on nous laisse croire à une histoire. Mais alors à l'instant tragique, au sommet d'un monde idyllique, d'un apothéose érotique, en seconde anecdotique tout change et devient pathétique, au son d'une musique romantique.

Et cette petite musique, vous le savez, restera là à nos côtés une bonne partie de la journée, peut-être même jusqu'au couché.
Nous laisserons alors recommencer, chaque soir, chaque nuit, à chaque assoupissement incontrôlé, à chaque repos mérité, abandonnant nos corps lymphatiques au son d'une musique romantique.

Pour changer un peu, il n'y aura pas d'image aujourd'hui sur ce blog.
Il n'y aura rien qui puisse vous guider, ou vous influencer visuellement parlant.
Mais n'hésitez pas à puiser en vous ce qu'il y a de plus sympathique, ce qu'il y a de moins théorique, ce qu'il y a de plus excentrique. Laisser ensuite parler vos mains, mettez vos idées en pratique, pour qu'elles deviennent photogéniques (pas vos mains… vos idées). Mais surtout, surtout, tentez le reflet onirique, au son d'une musique romantique.

A bientôt

Franck

 

4 commentaires:

  1. Merci pour ces précieux conseils! Bonne journée, bises Nadine

    RépondreSupprimer
  2. Quelle envolée lyrique ;) j'aime et cette petite musique qui reste....c'est tellement vrai ! Bonne journée

    RépondreSupprimer
  3. Très juste tout ça.. Je rêve beaucoup...

    RépondreSupprimer